En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Le candidat FN et cégétiste hué par les militants CGT : les images


Politique - 30 secondes -

Plusieurs centaines de personnes ont hué lundi le délégué CGT, convoqué au siège de la confédération pour s'être présenté comme candidat du Front national aux élections cantonales en Moselle.

La procédure disciplinaire engagée par la CGT contre l'un des siens, pour s'être présenté comme candidat du Front national aux élections cantonales en Moselle, va connaître lundi une nouvelle étape avec une confrontation entre les deux parties. Fabien Engelmann, secrétaire du syndicat CGT des agents territoriaux de la mairie de Nilvange, ainsi que le secrétaire adjoint, sont convoqués à 14h par la Fédération des services publics au siège de la confédération, à Montreuil. Ils seront entendus par le secrétaire général de la fédération, Baptiste Talbot, et l'un de ses adjoints, avant la réunion, début avril, du Conseil national de la fédération, qui devra statuer sur leur cas.

Fabien Engelmann avait été suspendu il y a un mois, ainsi que son syndicat de 25 adhérents, par la fédération des services publics et l'union départementale CGT de Moselle, pour avoir représenté le FN au scrutin cantonal. Le candidat a été éliminé dimanche dernier à l'issue du premier tour, n'ayant pu franchir la barre de 12,5% des inscrits. Avec 23,4% des voix, il était arrivé en 3e position, devancé par un socialiste et un communiste.

"Faire amende honorable"

Ancien du NPA d'Olivier Besancenot, Fabien Engelmann a déclaré ne pas voir  "d'incompatibilité entre ses convictions affichées et son engagement syndical". Selon la fédération CGT des services publics, "cet adhérent a défendu publiquement les thèses du FN sur la préférence nationale, l'immigration comme cause du chômage et contre la régularisation des sans-papiers". Le FN s'est efforcé de présenter son candidat comme une victime du comportement "sectaire" de la CGT, l'encourageant à déposer plainte pour "discrimination politique".

Selon Baptiste Talbot, Fabien Engelmann garde la possibilité de "faire amende honorable, de se ranger aux arguments" des responsables de la CGT. Mais il est "plus que probable" que la procédure disciplinaire aille à son terme, a-t-il dit. Le candidat frontiste encourt l'exclusion de la CGT.

La journée en vidéo

Loi Macron : "C'était le grand outil de communication de Hollande"

Loi Macron : "C'était le grand outil de communication de Hollande"

36 secondes
La Loi Macron représentait le virage social-libéral que voulait incarner François Hollande mais suite à "Je suis Charlie", c'est devenu "le truc qu'on traîne, on ne sait plus très bien pourquoi", explique Philippe Moreau Chevrolet, président fondateur de MCBG Conseil.

Sécurité routière : un "code de la rue" à la place du code de la route

Sécurité routière : un "code de la rue" à la place du code de la route

1min 53s
Invité dans l'émission "Choisissez votre camp" sur LCI, Alexis Bachelay, député PS des Hauts-de-Seine, est revenu sur l'une de ses propositions en matière de sécurité routière : un "code de la rue". Selon lui, il existe des résistances "culturelles et administratives", difficiles à dépasser.

"La loi Macron, c'est finalement pas grand chose"

"La loi Macron, c'est finalement pas grand chose"

41 secondes
Alexis Bachelay, député PS des Hauts-de-Seine, souhaite que la loi Macron soit "éventuellement votée mais avec des ajouts, qu'elle soit musclée". "Si on n'y ajoute pas des mesures plus utiles notamment en faveur des PME/PMI et de la création d'emplois, c'est une loi qui fait beaucoup de bruit pour rien", explique-t-il.

Sécurité routière : "Il n'y a aucune volonté politique"

Sécurité routière : "Il n'y a aucune volonté politique"

1min 19s
Alors que Bernard Cazeneuve envisage de nouvelles mesures pour faire baisser la mortalité routière, Me Jehanne Collard, avocate des victimes de la route, dénonce un manque de "volonté politique". "Les gouvernements successifs depuis Jacques Chirac se sont totalement désintéressés du sujet", regrette-t-elle.

Paroles de Grecs : "J'espère pour lui que Tsipras va réussir !"

Paroles de Grecs : "J'espère pour lui que Tsipras va réussir !"

31 secondes
Au lendemain de la victoire de Syriza aux élections législatives, les Grecs croisés dans les rues d'Athènes semblent attendre beaucoup de leur nouveau premier ministre, Alexis Tsipras. "On aimerait qu'il change le nouveau système pédagogique", explique une jeune fille. "Il faudrait qu'il nous rende nos retraites, comme il l'a promis", s'exclame elle une dame aux cheveux blancs.

Procès Bettencourt : "Les prévenus sont tous arrivés"

Procès Bettencourt : "Les prévenus sont tous arrivés"

1min 40s
Le procès Bettencourt débute ce lundi à Bordeaux. Dix prévenus, parmi lesquels Eric Woerth et Patrice de Maistre, sont appelés à témoigner. "Plus de 150 journalistes ont été accrédités", précise Marie Chantrait, envoyée spéciale de LCI en Gironde.

Grèce : "Qui va payer pour les nouvelles réformes ?"

Grèce : "Qui va payer pour les nouvelles réformes ?"

56 secondes
Gérard Carreyrou, éditorialiste à Europe 1, s'interroge sur le financement des nouvelles mesures promises par Alexis Tsipras. "Il va falloir financer 12 milliards de grands travaux immédiats", a-t-il déclaré sur LCI dans l'émission "Choisissez votre camp".

Commenter cette vidéo

  • nezdegoret : De moins en moins et c'est tant mieux

    Le 30/03/2011 à 21h48
  • nezdegoret : Il faut les laisser dans leur monde !pour le reste ça ne changera rien!

    Le 30/03/2011 à 21h47
  • jumbo6e6 : @kosotto1. Le probleme est là en France les syndicats sont fortement politisés! Le vote et " l'encartage" en tant que citoyen n'a rien à voir avec le syndicat auquel on'appartient et qui defend en tant que salarié!!!

    Le 29/03/2011 à 13h15
  • zaeaze444 : Nous savons tous que la CGT est fortement politisée, comme tous les syndicat français. Il ne faut quand même pas être bien malin pour comprendre que les valeurs de la CGT ne sont pas celles du FN.

    Le 29/03/2011 à 10h37
  • mars1394 : ëtre exclu de la CGT ? Brrrrr, j'en tremble !

    Le 29/03/2011 à 09h55
      Nous suivre :
      Ca s'est passé un 26 janvier : 500 "patates sur canapé" tiennent congrès près de Chicago

      Ca s'est passé un 26 janvier : 500 "patates sur canapé" tiennent congrès près de Chicago

      Replay MYTF1

      mytf1
      Tous ensemble
      logAudience