En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Meurtre Sophie Toscan du Plantier: des enquêteurs français en Irlande


Monde - 43 secondes -

Des policiers français sont arrivés en Irlande pour examiner des pièces de l'enquête sur le meurtre de Sophie Toscan du Plantier et auditionner des témoins. Le principal suspect, Ian Bailey, a fait appel de son extradition en France.

Des policiers français sont arrivés en Irlande dans le cadre de l'enquête sur le meurtre dans ce pays en 1996 de la Française Sophie Toscan du Plantier, une affaire dans laquelle le principal suspect, Ian Bailey, a fait appel de son extradition vers la France.

La mission des policiers français sera double. Des agents de l'Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) doivent entendre une trentaine de témoins qui ont accepté le principe de ces auditions, tandis que des policiers scientifiques examineront à Dublin des pièces de l'enquête menée en Irlande. Les policiers "vont se livrer à un vrai travail de fourmi", a-t-on indiqué de source policière française. L'idée étant de mettre "à profit toutes les nouvelles possibilités offertes par les progrès scientifiques et technologiques".  Il s'agit d'une "semaine très importante pour l'enquête", a indiqué l'avocat de la famille de la victime, Me Alain Spilliaert. "C'est une étape fondamentale qui doit permettre de clarifier un peu le dossier, (...) d'autant qu'on sent une volonté très forte des témoins de coopérer", a-t-il ajouté.
 
Pour la famille, cette mission est un soulagement. "C'est ce qu'on demandait dès le dépôt de la plainte en 1997: que les policiers français aillent sur place", note Me Spilliaert. "Il a fallu attendre 14 ans, c'est malheureux mais mieux vaut tard que jamais." Ces auditions doivent permettre au juge français Patrick Gachon d'avancer dans son instruction en vue de l'éventuelle audition en France du principal suspect, le Britannique Ian Bailey, qui a fait appel de son extradition devant la Cour suprême d'Irlande. L'ancien journaliste, qui avait éveillé des soupçons en faisant état dans ses articles d'éléments que seuls les policiers et le ou les meurtriers étaient censés connaître, ne sera pas entendu par les policiers français.
 
La Haute Cour de Dublin a donné en mars son feu vert pour son extradition, mais M. Bailey a fait appel le mois suivant. L'enquête irlandaise n'a jamais abouti, mais la justice française, à qui le dossier a été transmis en 2008, a lancé un mandat d'arrêt européen en février 2010 contre le Britannique. Arrêté le 23 avril 2010 en Irlande, il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Pour Me Spilliaert, les langues pourraient véritablement se délier le jour où Ian Bailey sera extradé. "Aujourd'hui, il vit toujours dans son village où il croise régulièrement les témoins", observe-t-il.
 
L'épouse du producteur de cinéma français Daniel Toscan du Plantier, aujourd'hui décédé, avait été retrouvée assassinée le 23 décembre 1996 à deux pas de sa maison de Skull, un village du sud-ouest du pays.

La journée en vidéo

Le 20 heures du 25 octobre 2014 : Accident de Br�gny-sur-Orge : le rapport qui accable la SNCF - 435.47

Accident de Brétigny-sur-Orge : le rapport qui accable la SNCF

1min 33s
Un rapport accablant contre la SNCF a été rendu dans le cadre de l'enquête sur l'accident de Brétigny-sur-Orge. Selon les experts, la catastrophe ferroviaire qui avait fait 7 morts le 12 juillet 2013 résulte avant tout d'un dysfonctionnement dans l'organisation du travail.

Le 20 heures du 25 octobre 2014 : Fusillade �ttawa : vive �tion au Canada - 534.2393921051025

Fusillade à Ottawa : vive émotion au Canada

2min 04s
L'émotion était encore grande samedi à Ottawa et dans tout le Canada, trois jours après l'attaque d'un jeune jihadiste contre le Parlement. La dépouille du soldat tué par le terroriste a rejoint sa ville de Toronto. Et le pays s'interroge maintenant sur sa législation anti-terroriste et ses services de renseignement.

Le 20 heures du 25 octobre 2014 : La s�rit�enforc�dans les �les am�caines - 807.3622873535155

La sécurité renforcée dans les écoles américaines

1min 57s
Pour la rentrée, les investissements sécuritaires dans les écoles américaines ont atteint des sommets. Elles se chiffrent en millions de dollars dans des banlieues tranquilles de Washington par exemple. L'objectif est de rendre impossible les actes déments, les tueries. Mais aussi de lutter contre la violence au quotidien. Près de 6% des élèves reconnaissent avoir amené une fois dans l'année une arme à l'école.

Commenter cette vidéo

      Nous suivre :
      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      Replay MYTF1

      mytf1
      Tous ensemble
      logAudience