En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Sarkozy s'attaque au programme Education de Hollande


Politique - 32 secondes -

Nicolas Sarkozy a critiqué l'une des principales mesures promises par le candidat PS à l'Elysée, François Hollande, sur un rétablissement de 60.000 emplois dans l'Education nationale, jeudi lors de son intervention sur TF1 et France 2.

La journée en vidéo

Santé: les employés de Fenwal manifestent pour sauver 338 emplois

Santé: les employés de Fenwal manifestent pour sauver 338 emplois

21 secondes
Les employés de l'usine Fenwal France SAS, de la commune de La Châtre dans l'Indre organisent une manifestation de soutien, ce samedi ont-ils annoncé aujourd'hui. Le groupe de produits pharmaceutiques a annoncé il y a quelques jours qu’il cessait la production de poches de sang : 338 personnes vont être licenciées.

La mère de Valentine Bourrat : "On était confiants pour l'ouverture du procès"

La mère de Valentine Bourrat : "On était confiants pour l'ouverture du procès"

3min 42s
Valentine Bourrat et Thomas Dandois, les journalistes français arrêtés en Indonésie, retrouveront la liberté lundi ou mardi. "Les autorités, tout en étant sévères à leur égard, ont été toujours extrêmement humaines et on pouvait les appeler", reconnaît Martine Bourrat, la mère de la journaliste. "Elle était très heureuse, c'est la liberté qu'elle va retrouver !", a-t-elle ajouté.

Journalistes détenus en Indonésie : ils seront libres lundi

Journalistes détenus en Indonésie : ils seront libres lundi

1min 20s
Les deux journalistes français arrêtés en août en Indonésie pour avoir effectué sans autorisation un reportage sur des rebelles séparatistes ont été condamnés vendredi à deux mois et demi de prison mais seront libérés lundi, la peine couvrant leur détention provisoire.

"L'attachement au mot socialiste est un bel attachement" pour Lebranchu

"L'attachement au mot socialiste est un bel attachement" pour Lebranchu

1min 08s
Invitée de LCI Matin-Radio Classique ce vendredi, la ministre de la décentralisation est revenue sur le débat autour de l'abandon du mot "socialiste" pour lequel milite Manuel Valls. "Je ne remets pas en cause le nom du parti" a-t-elle indiqué avant de reprocher "aux socialistes de passer leur temps à ne rien apporter à la politique."

Lebranchu: "J'ai toujours défendu la politique industrielle de la France"

Lebranchu: "J'ai toujours défendu la politique industrielle de la France"

46 secondes
Invitée de LCI Matin-Radio Classique ce vendredi, la ministre de la décentralisation a réagi sur le débat de l’identité du parti socialiste. "J'ai moins de problème, d'ailleurs je suis toujours au gouvernement donc je ne suis pas dans la même situation que Martine Aubry ou d'autres" a-t-elle expliqué avant de préciser: "j'ai moins de sujets car j'ai toujours défendu la politique industrielle."

"L'arrivée des tweets a envenimé les choses" au sein du PS, estime Lebranchu

"L'arrivée des tweets a envenimé les choses" au sein du PS, estime Lebranchu

54 secondes
Invitée de LCI Matin-Radio Classique ce vendredi, la ministre de la décentralisation est revenue sur "l'ambiance globale" au sein du PS. "Les gens se répondent et ne peuvent pas se contrôler suffisamment. Moi je pense que dans ces cas là, il faut prendre une heure, deux heures, trois heures de réflexion avant de dire quelque chose", a-t-elle estimé.

Commenter cette vidéo

  • viviannette : Mr Hollande l'argent vous allez le trouver où pour payer tous ces enseignants. Oui Mr Sarkosy a raison de supprimer des postes dans l'enseignement, ces gens là ne font que se plaindre.

    Le 28/10/2011 à 10h30
  • zen1494 : Il répondait aux questions que les journalistes lui posaient. Que vouliez vous qu'il réponde : Non, je ne veux pas parler de cela, je ne suis pas en campagne ?

    Le 28/10/2011 à 08h54
  • l.wallonie : Il me semblait qu'il était là comme chef de l'Etat, pas comme candidat... J'ose espérer que ce temps de parole lui sera décompté!

    Le 28/10/2011 à 08h08
  • drimup : 60.000 postes, 40 ans de carriéres, 30.000 Euros / an (minimum de chez minimum), ça fait 72 Milliards, 100 Milliards au moins si on rajoute les retraites

    Le 28/10/2011 à 06h38
      Nous suivre :
      Fusillades à Ottawa : le parcours du tireur vu des cameras de surveillance

      Fusillades à Ottawa : le parcours du tireur vu des cameras de surveillance

      Replay MYTF1

      mytf1
      Tous ensemble
      logAudience