En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Henri Torre refuse la Légion d'honneur : il s'explique


Politique - 48 secondes -

Promu au grade de chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur, l'ex sénateur UMP de l'Ardèche a annoncé lundi avoir refusé cette distinction. Voici pourquoi.

L'ancien ministre et ex-sénateur UMP de l'Ardèche Henri Torre, promu au grade de chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur, a indiqué lundi qu'il refusait cette distinction, bafouée selon lui par "la nomination de n'importe qui". Henri Torre, 78 ans, qui a quitté son siège de sénateur en 2008 après avoir été élu à la Haute assemblée pendant 28 ans, a appris lundi par la presse qu'il faisait partie de la promotion du Nouvel An. "Je ne demanderai pas la confirmation de cette promotion. Je la rejette", a t-il déclaré, rappelant qu'il l'avait déjà refusée en 2008. "On a nommé trop de gens qui ne méritaient pas d'être nommés... On a bafoué  cette haute distinction en nommant n'importe qui", a-t-il expliqué.
 
L'ancien ministre du gouvernement de Pierre Messmer (1973) s'est en outre interrogé sur cette promotion "à quelques mois des élections". "Je la rejette car je n'ai plus confiance dans ceux qui nous dirigent actuellement", a dit celui qui fut aussi député et président du Conseil général de l'Ardèche. La promotion du 1er janvier est une des trois promotions annuelles à titre civil avec celles de Pâques et du 14 juillet.

La journée en vidéo

Gérard Larcher : "Nous devrons au deuxième tour, rassembler"

Gérard Larcher : "Nous devrons au deuxième tour, rassembler"

28 secondes
Gérard Larcher a réagi mardi, après l'annonce de sa victoire au premier tour de la primaire organisée par son parti, l'UMP, assuré ainsi de devenir à nouveau président du Sénat. "Ce rassemblement et cette construction d'une majorité, c'est ce à quoi je vais m'atteler et j'ai naturellement besoin de toutes les bonnes volontés", a-t-il indiqué.

Larcher : "Je porte aussi les idées que Jean-Pierre Raffarin a proposées"

Larcher : "Je porte aussi les idées que Jean-Pierre Raffarin a proposées"

43 secondes
Invité à réagir après l'annonce de sa victoire mardi au premier tour de la primaire organisée par son parti, l'UMP, et assuré ainsi de devenir à nouveau président du Sénat, Gérard Larcher a indiqué que "c'est plutôt le collectif qui est aujourd'hui la marque" pour lui. "C'est cette idée collective qui va être enrichie par nos collègues d’autres familles politiques qui partagent les mêmes valeurs que nous."

MYTF1News visuel-wat-indisponible-pour-move

Le soutien affiché à Sarkozy a "plombé" Raffarin

1min 08s
Les sénateurs UMP ont élu Gérard Larcher à la présidence du Sénat. Il était opposé à Jean-Pierre Raffarin. Selon Frédéric Delpech, chef du service politique de LCI, la défaite de Jean-Pierre Raffarin est liée à son soutien affiché à Nicolas Sarkozy.

Marini : "Les sénateurs n'ont pas besoin qu'on leur prescrive leur vote"

Marini : "Les sénateurs n'ont pas besoin qu'on leur prescrive leur vote"

41 secondes
Philippe Marini, sénateur de l'Oise a réagi après l'annonce de la victoire du sénateur des Yvelines, Gérard Larcher, mardi au premier tour la primaire organisée par son parti, l'UMP, assuré ainsi de devenir à nouveau président du Sénat. "Quand je disais il y a quelques jours, que l'intox répandue sur les soit disant appels en faveur d'un autre candidat c'était des bruits qu'on faisait circuler, oui ça en était" a-t-il déclaré, ajoutant que "chaque sénateur est en mesure de se faire son opinion de l'avenir et de l'intérêt de l'institution."

sénat sénateurs FN 30 septembre 2014

Les sénateurs FN fiers d'entrer au Sénat

2min 14s
Les deux sénateurs FN Stéphane Ravier et David Rachline estiment que leur entrée dans l'hémicycle est "un symbole très fort". Pour eux, la prochaine porte à pousser sera celle de l'Elysée. Ce mardi, les sénateurs UMP décident qui sera leur candidat pour la présidence du Sénat.

Mini-concert pour la remise de la Médaille Nansen 2014

Un mini-concert pour les lauréates de la Médaille Nansen

2min 21s
La Médaille Nansen, décernée chaque année par le HCR à ceux qui aident les populations déplacées, a été remise lundi à un groupe de femmes colombiennes. Pour l'occasion, des artistes ont joué sur scène pendant la cérémonie (crédits : EVN)

Commenter cette vidéo

  • christin4 : Bravo ! Je me demande ,en effet , ce qu'en penseront dans 1000 ans les historiens qui se pencheront sur ce qu'auront faits les' valeureuses' personnes pour l'avoir eue . Ils ne pourront qu'avoir une piètre opinion de nous . Elle est bradée de façon ridicule et n'a plus aucun sens ........

    Le 05/01/2012 à 12h05
  • zabely : Bra-vo ! Ca c'est de l'honneur et de la dignité. Cette médaille est devenu un pauvre élément pour fidéliser des âmes faibles. Quand il l'a créée, Napoléon avait bien dit : 'c'est avec des hochets que l'on mène les hommes'. Sarko l'a bien compris... C'est bien de voir des hommes de droite... droits. Merci Mr Torre.

    Le 03/01/2012 à 20h03
  • cafoutchi : Voilà un homme digne!

    Le 03/01/2012 à 18h19
  • 1raleur : Pour l'avoir refusée ,et l'avoir fait savoir , pour ça , il l'a mérite .

    Le 03/01/2012 à 16h18
  • shcaca : Je la rejette car je n'ai plus confiance dans ceux qui nous dirigent actuellement",C'est un petit message ...pas tout le monde "bouffe" à tous les rateliers.... Bravo Monsieur.

    Le 03/01/2012 à 15h29
      Nous suivre :
      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      Replay MYTF1

      mytf1
      Tous ensemble
      logAudience