En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Henri Torre refuse la Légion d'honneur : il s'explique


Politique - 48 secondes -

Promu au grade de chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur, l'ex sénateur UMP de l'Ardèche a annoncé lundi avoir refusé cette distinction. Voici pourquoi.

L'ancien ministre et ex-sénateur UMP de l'Ardèche Henri Torre, promu au grade de chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur, a indiqué lundi qu'il refusait cette distinction, bafouée selon lui par "la nomination de n'importe qui". Henri Torre, 78 ans, qui a quitté son siège de sénateur en 2008 après avoir été élu à la Haute assemblée pendant 28 ans, a appris lundi par la presse qu'il faisait partie de la promotion du Nouvel An. "Je ne demanderai pas la confirmation de cette promotion. Je la rejette", a t-il déclaré, rappelant qu'il l'avait déjà refusée en 2008. "On a nommé trop de gens qui ne méritaient pas d'être nommés... On a bafoué  cette haute distinction en nommant n'importe qui", a-t-il expliqué.
 
L'ancien ministre du gouvernement de Pierre Messmer (1973) s'est en outre interrogé sur cette promotion "à quelques mois des élections". "Je la rejette car je n'ai plus confiance dans ceux qui nous dirigent actuellement", a dit celui qui fut aussi député et président du Conseil général de l'Ardèche. La promotion du 1er janvier est une des trois promotions annuelles à titre civil avec celles de Pâques et du 14 juillet.

La journée en vidéo

Le Pen à Le Guen : "Vous êtes vraiment mal élevé et pénible"

Le Pen à Le Guen : "Vous êtes vraiment mal élevé et pénible"

1min 03s
LCI, RTL et Le Figaro organisaient ce jeudi un Grand Débat entre les représentants des principaux partis, à trois jours du second tour des élections départementales. "Arrêtez de me couper la parole, vous êtes vraiment mal élevé et pénible" a lancé la présidente du Front national à Jean-Marie Le Guen, alors qu'elle détaillait le contenu de la charte que présentera son parti dans quelques jours dans les départements où il aura des élus.

Le Guen à Le Pen : "Voilà les valeurs que vous défendez contre l'IVG, contre le travail des femmes"

Le Guen à Le Pen : "Voilà les valeurs que vous défendez contre l'IVG, contre le travail des femmes"

1min 03s
LCI, RTL et Le Figaro organisaient ce jeudi un Grand Débat entre les représentants des principaux partis, à trois jours du second tour des élections départementales. "J'ai noté que vous n'aviez pas contredit les propos que j'ai rapporté où on dénonçait l'IVG d'un côté et où on demandait que les femmes restent à la maison de l'autre", a lancé à cette occasion Jean-Marie Le Guen à Marine Le Pen.

Christian Estrosi : "Je peux parler au nom de la France qui souffre"

Christian Estrosi : "Je peux parler au nom de la France qui souffre"

52 secondes
LCI, RTL et Le Figaro organisaient ce jeudi un Grand Débat entre les représentants des principaux partis, à trois jours du second tour des élections départementales. "Je pense représenter mieux qui quiconque le monde ouvrier, le monde de la ruralité dont j'ai été le conseiller général et le président d'un département pendant près de six ans" a expliqué Christian Estrosi a cette occasion.

Le Guen à Le Pen : "Pour vous, il y a les bons Français et les mauvais"

Le Guen à Le Pen : "Pour vous, il y a les bons Français et les mauvais"

1min 28s
LCI, RTL et Le Figaro organisaient ce jeudi un Grand Débat entre les représentants des principaux partis, à trois jours du second tour des élections départementales. "On sait très bien que la politique que vous défendez est une politique d'affrontement entre les Français" a estimé à cette occasion Jean-Marie Le Guen, en s'adressant à Marine Le Pen.

Marine Le Pen : "Je n'ai pas d'ennemi en France"

Marine Le Pen : "Je n'ai pas d'ennemi en France"

53 secondes
LCI, RTL et Le Figaro organisaient ce jeudi un Grand Débat entre les représentants des principaux partis, à trois jours du second tour des élections départementales. "Je n'ai pas d'ennemi chez les électeurs de mes adversaires" a répondu à cette occasion la présidente du Front national à Christian Estrosi. Et d'ajouter : "je trouve ce terme d'ennemi assez révélateur de ce qu'est devenu cette campagne."

Départementales : Le Guen espère "un sursaut de mobilisation"

Départementales : Le Guen espère "un sursaut de mobilisation"

47 secondes
LCI, RTL et Le Figaro organisaient ce jeudi un Grand Débat entre les représentants des principaux partis, à trois jours du second tour des élections départementales. Jean-Marie Le Guen a estimé que "une bonne présence de la gauche" dans "un maximum de départements" serait "bien pour les Français."

Commenter cette vidéo

  • christin4 : Bravo ! Je me demande ,en effet , ce qu'en penseront dans 1000 ans les historiens qui se pencheront sur ce qu'auront faits les' valeureuses' personnes pour l'avoir eue . Ils ne pourront qu'avoir une piètre opinion de nous . Elle est bradée de façon ridicule et n'a plus aucun sens ........

    Le 05/01/2012 à 12h05
  • zabely : Bra-vo ! Ca c'est de l'honneur et de la dignité. Cette médaille est devenu un pauvre élément pour fidéliser des âmes faibles. Quand il l'a créée, Napoléon avait bien dit : 'c'est avec des hochets que l'on mène les hommes'. Sarko l'a bien compris... C'est bien de voir des hommes de droite... droits. Merci Mr Torre.

    Le 03/01/2012 à 20h03
  • cafoutchi : Voilà un homme digne!

    Le 03/01/2012 à 18h19
  • 1raleur : Pour l'avoir refusée ,et l'avoir fait savoir , pour ça , il l'a mérite .

    Le 03/01/2012 à 16h18
  • shcaca : Je la rejette car je n'ai plus confiance dans ceux qui nous dirigent actuellement",C'est un petit message ...pas tout le monde "bouffe" à tous les rateliers.... Bravo Monsieur.

    Le 03/01/2012 à 15h29
      Nous suivre :
      Quel acteur américain a assisté à l'inhumation de Richard III ?

      Quel acteur américain a assisté à l'inhumation de Richard III ?

      Replay MYTF1

      mytf1
      Les 12 coups de midi
      Tous ensemble
      logAudience