Le discours de Nicolas Sarkozy en intégralité


Politique - 10min 03s -

Battu au second tour de la présidentielle, Nicolas Sarkozy a réagi à sa défaite face à la François Hollande à la Mutualité à Paris.

La journée en vidéo

"La droite réalise une progression plus ou moins modeste", note Judith Waintraub

"La droite réalise une progression plus ou moins modeste", note Judith Waintraub

1min 32s
La reporter politique au Figaro, Judith Waintraub, estime que la défaite de la gauche est un retour en arrière sur le plan politique, même si ce revers est moins "pire" que prévu. Cependant, elle tient à nuancer la victoire de la droite qui réalise selon elle une "progression modeste". Car l'UMP, avec seulement un tiers des votes en sa faveur, ne dispose pas pour le moment de majorité suffisante pour remporter la présidentielle en 2017.

Eric Fottorino : "Le discours de Valls, un discours pour les socialistes"

Eric Fottorino : "Le discours de Valls, un discours pour les socialistes"

1min 17s
Eric Fottorino (cofondateur du journal "Le 1" et ancien président du journal "Le Monde") est revenu en compagnie d'Arnaud Champrenier -Trigano (directeur de l'agence de communication), sur la sortie de Manuel Valls après les résultats dimanche soir. Un événement considéré comme un non événement par le journaliste où le Premier ministre s'est adressé avant tout aux socialistes et non aux Français. Une prise de parole qui prépare en fin de compte la prochaine grande étape au PS : le congrès interne.

"Les départementales, pas une répétition pour 2017", selon TNS Sofres

"Les départementales, pas une répétition pour 2017", selon TNS Sofres

39 secondes
Selon Edouard Lecerf, directeur adjoint de TNS Sofres, ces élections départementales ne sont pas une répétition pour 2017. D'une part car le corps électoral sera différent, et d'autre part, les projets seront à définir de chaque côté. Mais cela peut poser plusieurs questions : comment trouver une plateforme commune à gauche ? Et à droite, comment s'entendre en vue de la primaire ?

Départementales : direct FN Vaucluse

Départementales : Maréchal-Le Pen dénonce "une campagne de diffamation scandaleuse"

1min 54s
C'est un pari raté dans le Vaucluse pour le Front national et Marion Maréchal-Le Pen. Le parti d'extrême droite est arrivé en troisième position derrière une égalité parfaite entre la gauche et la droite qui obtiennent six cantons chacun. La députée du Vaucluse, déçue, dénonce "une campagne de diffamation scandaleuse", selon notre envoyée spéciale Sophie Lançon.

Départementales : le FN a pâti d'une "surdéclaration de la part de certains électeurs"

Départementales : le FN a pâti d'une "surdéclaration de la part de certains électeurs"

1min 03s
Une chose est sûre lors de ces départementales, la droite et l'UMP ont bénéficié d'une réelle dynamique, souligne Edouard Lecerf, le directeur adjoint de TNS Sofres. Une dynamique qui n'a pas profité au FN dont les résultats sont quelque peu décevants par rapport aux sondages réalisés avant et après le premier tour. Le FN qui est sans doute victime d'une "surdéclaration de certains électeurs" et dont le vote pondéré n'a pas été suffisant pour leur faire remporter certains départements.

Départementales : "Une motivation à aller contre le pouvoir en place", pour TNS Sofres

Départementales : "Une motivation à aller contre le pouvoir en place", pour TNS Sofres

40 secondes
Edouard Lecerf, Directeur Général de TNS Sofres, revient sur ce scrutin électoral des départementales. Une victoire de la droite qui est, selon lui, un vote contre le pouvoir en place. Une question reste néanmoins en suspens : est-ce que cette alliance entre l'UMP et l'UDI qui a permis de faire avancer la droite, peut être une base solide pour le parti de Nicolas Sarkozy ?

"L'UMP, premier parti d'alternance", pour Luc Chatel

"L'UMP, premier parti d'alternance", pour Luc Chatel

1min 32s
Après la large victoire de la droite aux départementales, l'UMP peut se satisfaire. Nicolas Sarkozy est arrivé au siège de l'UMP, suivi de près par Luc Chatel qui a fait ses premières déclarations. L'ex-secrétaire général de l'UMP s'est bien évidemment félicité de ces résultats et a fait de l'UMP le premier parti d'alternance. Deux choses sont claires en tout cas à l'UMP : une ligne de rassemblement avec le centre validée et une fermeté envers le FN.

Départementales : Cécile Duflot dans le même avion que François Hollande pour rentrer de Tunis ?

Départementales : Cécile Duflot dans le même avion que François Hollande pour rentrer de Tunis ?

1min 44s
Aucun remaniement n'est prévu au lendemain d'un revers de la gauche dans ces élections départementales. Mais pour Manuel Valls, il va falloir rassembler la gauche et notamment les écologistes. Selon notre envoyé spécial devant l'Elysée, Damien Givelet, l'ancienne ministre du logement, Cécile Duflot, qui était à Tunis pour la grande marche contre le terrorisme, serait rentrée en France dans l'avion de François Hollande, à la demande du président de la République.

"Il faut trouver des compromis", demande François Kalfon

"Il faut trouver des compromis", demande François Kalfon

58 secondes
L'un des secrétaires du PS, François Kalfon, est allé dans le sens du premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis. Il s'est dit prêt à soutenir le Premier ministre Manuel Valls si "des pas dans le bon sens" sont faits, en particulier sur la question de l'investissement local. Pour effacer ce revers de la gauche et repartir dans le bon sens, il faut "trouver des compromis" a-t-il martelé.

Commenter cette vidéo

  • noema7 : Je ne comprends pas comment les français, enfin 51 % ,soient assez stupides pour croire au mirage Hollande et ne pas savoir lire entre les lignes sur les questions de retraites etc, nous avions le meilleur président, Nicolas sarkozy, que la france ait jamais eu, et on l'a perdu, quel malheur pour la France et l'Europe.Et maintenant ?

    Le 11/05/2012 à 15h57
  • isabelledg72 : Au-delà des maladresses évidentes des premiers mois, sur la forme, il faut savoir juger sur le fond. Rien de surprenant à ce que 51% des Français n'ait su le faire, une part de ce peuple est par essence (latine) frivole. Il est versatile, influençable, irréaliste, très individualiste et totalement puéril : comme si un Président était un Père Noël, comme s'il suffisait de croire aux rêves pour qu'ils se réalisent ! On est dans un pur déni de réalité, à la fois à l'égard du Président sortant et à l'égard du contexte actuel. C'est une fuite à la Française ! Il manque donc à ce peuple, pourtant habitué aux lendemains qui déchantent, la lucidité, la rigueur, l'humilité, le sens de l'interêt général, la capacité d'adaptation, de remise en question, le regard sur le monde extérieur (et ainsi sur lui-même, sur ses privilèges, malgré les souffrances), le courage d'affronter la difficulté, et la profondeur pour juger. En même temps, toute son histoire le prouve, dans les moments difficiles il ne sait que se nourrir de ressentiment (ah les passions françaises !), qui le conduit à toutes les incohérences, à tous les excès, et à trouver méchamment un bouc émissaire pour porter le chapeau, quitte à faire tomber la tête ! Etrangement chez ce peuple les leçons de l'Histoire ne servent à rien. L'illusion et l'apparence ont toujours le dessus. Espérons qu'il se reprendra, ce peuple, comme il a prouvé qu'il savait le faire aussi. Espérons qu'il saura pour ce faire utiliser les Législatives, mais je crains que le "dessillage" ne prenne plus de temps...

    Le 11/05/2012 à 01h22
  • rafjmr : Mr le Président merci mille fois pour tout ce que vous avez fait pour la France, j'espère qu'avec le temps tout les Français auront compris la tâche rude et nécessaire que vous avez due accomplir ,au détriment de tous. Bonne continuation ,vous avez besoin de recharger les batteries ,et peut être reviendrez vous un jour ou l'autre...

    Le 10/05/2012 à 10h32
  • dany180 : Pour ma part, je ne me sens plus protégée comme lorsque vous étiez président. Angoisse pour nos enfants, petits-enfants et pour la France. Merci pour tout ce que vous avez fait depuis dix ans. Tous mes souhaits de bonheur pour votre futur.

    Le 09/05/2012 à 15h44
  • nielse : Discours émouvant ! Merci Monsieur le Président pour tout ce que vous avez fait pour la France, Merci.

    Le 09/05/2012 à 14h03
      Nous suivre :
      La Corrèze bascule à droite : pour Bernadette, "ce sont les bébés Chirac qui ont gagné"

      La Corrèze bascule à droite : pour Bernadette, "ce sont les bébés Chirac qui ont gagné"

      Replay MYTF1

      mytf1
      Les 12 coups de midi
      Tous ensemble
      logAudience