En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Vidéos politique

Le 13 heures du 20 octobre 2014 : Fran�s Hollande r�nd �artine Aubry - 787.564

François Hollande répond à Martine Aubry

Politique - - 40 secondes

"La France a besoin de réformes. Non pas pour réformer pour réformer, mais réformer pour créer davantage de richesses, davantage d'activité, davantage d’emplois", a affirmé ce lundi le chef d'Etat, en réponse à l'interview accordée par Martine Aubry au JDD, dans laquelle elle critique la politique économique du gouvernement.

sondage françois hollande.

15% des Français "satisfaits" de l’action de François Hollande

Politique - - 15 secondes

Moins d'un Français sur six (15%) se dit "satisfait" de l'action du président de la République François Hollande, et seulement 13% disent souhaiter qu'il se représente en 2017, selon un sondage OpinionWay pour le Figaro publié dimanche.

Manuel Valls est "capable de dialoguer" selon Jean-Paul Huchon

Manuel Valls est "capable de dialoguer" selon Jean-Paul Huchon

Politique - - 42 secondes

Invité de LCI Matin-Radio Classique ce lundi, Jean-Paul Huchon a estimé que Manuel Valls "est un homme extrêmement courageux". Et le Président PS de la région Ile-de-France d'ajouter : le Premier ministre "manifeste un certain professionnalisme dans la manière dont il travaille, une certaine rapidité et une certaine réactivité de manière générale."

Aubry : "Je ne souhaite pas être un recours"

Aubry : "Je ne souhaite pas être un recours"

Politique - - 27 secondes

La maire PS de Lille, Martine Aubry, a déclaré lundi qu'elle ne souhaitait "pas être un recours" face à François Hollande, disant vouloir sa "réussite". "Je ne souhaite pas être un recours, Je souhaite simplement pourvoir débattre", a-t-elle expliqué sur France Inter.

Huchon : Hollande "est parfaitement capable de redresser les choses"

Huchon : Hollande "est parfaitement capable de redresser les choses"

Politique - - 49 secondes

Invité de LCI Matin-Radio Classique ce lundi, le Président PS de la région Ile-de-France a réagi au sondage OpinionWay du Figaro selon lequel 90% des Français ne souhaitent pas que François Hollande se représente. "Je le connais bien, c'est un homme qui a une espèce de résistance à l'hostilité" a déclaré Jean-Paul Huchon.

Huchon : Aubry "critique avec juste raison les coupes budgétaires"

Huchon : Aubry "critique avec juste raison les coupes budgétaires"

Politique - - 55 secondes

Invité de LCI Matin-Radio Classique ce lundi, le Président PS de la région Ile-de-France est revenu sur les inquiétudes exprimées par Martine Aubry, la veille dans le Journal du Dimanche, concernant la politique menée par le gouvernement. "En ce qui concerne le gouvernement, Martine Aubry critique avec juste raison me semble-t-il les coupes budgétaires dans les collectivités locales", a-t-il estimé.

Hollande réplique à Aubry : les réformes vont "accélérer"

Hollande réplique à Aubry : les réformes vont "accélérer"

Politique - - 1min 23s

François Hollande a assuré dimanche que "les réformes se poursuivront à un rythme encore accéléré jusqu'à la fin" du quinquennat après les vives critiques de l'ex-numéro du Parti socialiste, Martine Aubry, sur la politique économique du gouvernement.

Hollande promet que les réformes vont continuer à "un rythme accéléré"

Hollande promet que les réformes vont continuer à "un rythme accéléré"

Politique - - 23 secondes

Devant des patrons étrangers, François Hollande a affirmé que "les réformes se poursuivront avec un rythme accéléré jusqu'à la fin" de son quinquennat. Le chef de l'Etat estime que réformer c'est "créer davantage de richesses, davantage d'activités, davantage d'emplois".

Le 20 heures du 19 octobre 2014 : Martine Aubry provoque un s�me dans la majorit� 319.54900000000004

Martine Aubry provoque un séisme dans la majorité

Politique - - 2min 18s

Dans une interview au "Journal du dimanche", Martine Aubry critique la ligne économique du gouvernement. La maire de Lille se pose aussi en chef des frondeurs, provoquant un séisme au sein de la majorité.

Macron veut "créer une grande profession de l’exécution de droit"

Macron veut "créer une grande profession de l’exécution de droit"

Politique - - 1min 09s

Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, a annoncé sur le plateau du Grand Jury réfléchir avec la garde des Sceaux à "créer une grande profession de l’exécution de droit" regroupant par exemple les huissiers, les mandataires de justice ou les commissaires.

Macron : "Je n’ai pas à m’excuser" pour avoir utilisé le mot "pauvre"

Macron : "Je n’ai pas à m’excuser" pour avoir utilisé le mot "pauvre"

Politique - - 1min 23s

Emmanuel Macron, invité du Grand Jury dimanche, a affirmé ne pas avoir à s'excuser pour avoir utilisé le mot "pauvre". "Je reprenais exactement la phrase de Thierry Le Paon", s'est-il-justifié. "Le problème, c’est ce que je suis", a ajouté le ministre de l'Economie.

Macron : la modulation des allocs "est l’une des moins mauvaises mesures"

Macron : la modulation des allocs "est l’une des moins mauvaises mesures"

Politique - - 31 secondes

Emmanuel Macron, invité du Grand Jury dimanche, a justifié la modulation des allocations familiales en fonction du revenu. "Il y a un déficit de la branche famille donc il faut agir", a affirmé le ministre de l'Economie. "Je sais que pour les familles touchées par cette mesure, c’est difficile", a-t-il ajouté.

Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, "Grand jury RTL-LCI-Le Figaro" 19.10.2014

Emmanuel Macron : "Je suis en désaccord avec l'analyse" de Martine Aubry

Politique - - 1min 34s

Martine Aubry a critiqué la politique économique du gouvernement dans une interview au JDD. "C'est une bonne chose qu'elle prenne la parole, c'est un débat qui doit avoir lieu", répond Emmanuel Macron, invité du Grand Jury dimanche. "La politique qui est menée depuis 2012 est une politique pour restaurer la marge des entreprises", a-t-il ajouté.

Manuel Valls le 19 octobre 2014 : "J'ai les nerfs solides"

Valls : "J'ai les nerfs solides"

Politique - - 23 secondes

Le Premier ministre a réagi indirectement dimanche aux critiques de Martine Aubry sur la politique économique de l'exécutif en assurant qu'on pouvait "compter" sur lui pour "avoir les nerfs solides".

  1. Précédent
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
logAudience