En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Vidéos politique

"L'attachement au mot socialiste est un bel attachement" pour Lebranchu

"L'attachement au mot socialiste est un bel attachement" pour Lebranchu

Politique - - 1min 08s

Invitée de LCI Matin-Radio Classique ce vendredi, la ministre de la décentralisation est revenue sur le débat autour de l'abandon du mot "socialiste" pour lequel milite Manuel Valls. "Je ne remets pas en cause le nom du parti" a-t-elle indiqué avant de reprocher "aux socialistes de passer leur temps à ne rien apporter à la politique."

Lebranchu: "J'ai toujours défendu la politique industrielle de la France"

Lebranchu: "J'ai toujours défendu la politique industrielle de la France"

Politique - - 46 secondes

Invitée de LCI Matin-Radio Classique ce vendredi, la ministre de la décentralisation a réagi sur le débat de l’identité du parti socialiste. "J'ai moins de problème, d'ailleurs je suis toujours au gouvernement donc je ne suis pas dans la même situation que Martine Aubry ou d'autres" a-t-elle expliqué avant de préciser: "j'ai moins de sujets car j'ai toujours défendu la politique industrielle."

"L'arrivée des tweets a envenimé les choses" au sein du PS, estime Lebranchu

"L'arrivée des tweets a envenimé les choses" au sein du PS, estime Lebranchu

Politique - - 54 secondes

Invitée de LCI Matin-Radio Classique ce vendredi, la ministre de la décentralisation est revenue sur "l'ambiance globale" au sein du PS. "Les gens se répondent et ne peuvent pas se contrôler suffisamment. Moi je pense que dans ces cas là, il faut prendre une heure, deux heures, trois heures de réflexion avant de dire quelque chose", a-t-elle estimé.

Revue de presse : Cambadélis rappelle que PS "ne veut pas dire PlayStation"

Revue de presse : "le PS ne veut pas dire PlayStation" dit Cambadélis

Politique - - 2min 11s

Dans son interview au Parisien, Jean-Christophe Cambadélis tente de calmer le jeu. Manuel Valls et ses propositions chocs continuent de faire couler beaucoup d'encre. "Vers un CDD pour tous ?", se demande Libération en Une à propos de l'idée d'un contrat unique.

Ebola : la France va élargir ses contrôles à "tous les modes de transport"

Ebola : la France va élargir ses contrôles à "tous les modes de transport"

Politique - - 37 secondes

Lors d'un point presse après la première journée du Conseil européen ce vendredi, François Hollande a annoncé un élargissement des contrôles en France, pour éviter la propagation de l'épidémie de fièvre Ebola. Ces derniers n'impliqueront plus seulement les aéroports mais "tous les modes de transport".

Le 20 heures du 23 octobre 2014 : Jacques Chirac, une ic�politique pour la g�ration 1980-1990 - 1366.004

Jacques Chirac, une icône politique pour la génération 1980-1990

Politique - - 2min 03s

Cela fait sept ans maintenant que l'ancien président, Jacques Chirac, a quitté le pouvoir. Pour toute une génération, les années Chirac correspondent à leur adolescence. Ils ont grandi avec lui. C'est donc pour eux, une icône politique.

Quand Juppé se moque gentiment de Valls : "Tout va bien, ça vous surprend M. le Premier ministre ?"

Quand Juppé taquine Valls

Politique - - 18 secondes

Manuel Valls, en déplacement à Bordeaux pour suivre le dossier de l'Euro 2016, a tenu une conférence de presse avec Alain Juppé, le maire de la ville, et Michel Platini, président de l'UEFA. Le Premier Ministre a répondu, avec ironie, "tout va bien... c'est mon quotidien".

Euro 2016 : Valls, Platini et Juppé se réunissent à Bordeaux

Euro 2016 : Valls, Platini et Juppé se réunissent à Bordeaux

Politique - - 28 secondes

Manuel Valls était à Bordeaux ce jeudi matin pour assister au Comité de pilotage de l'Euro 2016, qui rassemble le groupe des villes où se dérouleront les matchs de l'Euro 2016. Ce comité présidé par le maire de Bordeaux, Alain Juppé a également accueilli pour l'occasion Michel Platini.

Sylvia Pinel : "La gauche a besoin de se rassembler"

Sylvia Pinel : "La gauche a besoin de se rassembler"

Politique - - 25 secondes

Suite aux tensions au sein du PS, Sylvia Pinel, ministre du logement, a estimé sur LCI-Radio Classique que la gauche avait besoin de "retrouver la sérénité et de faire preuve de responsabilité".

claude bartolone

Bartolone à Valls: "Concentre-toi sur ton travail de Premier ministre"

Politique - - 54 secondes

L'idée de changer le nom du Parti socialiste, évoquée à nouveau par Manuel Valls dans un entretien à L'Obs, est "une faute", a estimé jeudi Claude Bartolone. "Laisse ce débat aux militants socialistes", a déclaré le président de l'Assemblée Nationale sur RTL.

PS, UMP, FN : changer de nom pour relancer le parti ?

PS, UMP, FN : changer de nom pour relancer le parti ?

Politique - - 1min 18s

Dans un entretien à L'Obs, Manuel Valls a dit envisager de changer le nom du Parti socialiste pour "en finir avec la gauche passéiste". Nicolas Sarkozy mène le même combat à l'UMP et Marine Le Pen pose la question au sein du FN.

Rien ne va plus au Parti socialiste

Rien ne va plus au Parti socialiste

Politique - - 1min 24s

Alors que Manuel Valls dit vouloir en finir avec "la gauche passéiste" dans une interview à L'Obs, les frondeurs dont d'anciens ministres se font de plus en plus entendre. Jean-Chrisophe Cambadélis, le patron du PS, a tenté d'éteindre l'incendie mercredi.

Nouveau nom pour le PS : "Le Premier ministre devrait s'occuper du chômage"

Nouveau nom pour le PS : "Le Premier ministre devrait s'occuper du chômage"

Politique - - 23 secondes

Le ton est monté d’un cran au PS contre les frondeurs. De son côté Manuel Valls a évoqué dans un entretient au Nouvel Obs qu'il n'était pas contre un nouveau nom pour son parti. Pascal Cherki, député de Paris et "pro-Hamon" demande au Premier ministre de s'occuper de sa tâche, notamment le chômage.

Le 20 heures du 22 octobre 2014 : Filippetti, Hamon%u2026 le ton monte au PS contre les frondeurs - 1213.9020000000003

Filippetti, Hamon… le ton monte au PS contre les frondeurs

Politique - - 2min 09s

Le ton est monté d’un cran au PS contre les frondeurs. Ce mercredi, les critiques se sont concentrées sur deux anciens ministres, Aurélie Filippetti et Benoît Hamon. Ils se sont abstenus lors du vote du budget. Un choix qui n’a pas plu au premier secrétaire du parti, Jean-Christophe Cambadélis.

Fronde au PS : "la position de Hamon est incompréhensible" selon Berger

Fronde au PS : "la position de Hamon est incompréhensible" selon Berger

Politique - - 55 secondes

L'abstention de Benoît Hamon et d'Aurélié Filippetti, anciens ministres, lors du vote sur le volet recettes du budget 2015 fait réagir au sein du PS. Karine Berger, députée des Hautes-Alpes, ne comprend pas la position de l'ancien ministre de l'Education.

  1. Précédent
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
logAudience